Assurance vie : que doit-on retenir de ce thème?

Notre avenir, celui de nos proches, notre famille doit nous préoccuper. La recherche des formes d’investissement des programmes d’épargne est au cœur de nos différentes réflexions. Une sécurité, voilà ce que nous aimerions, une garantie de bienêtre pour nous et notre entourage dans le futur. Heureusement, les services d’assurances et les modèles proposés vous accompagnent dans vos projets. Mieux comprendre l’assurance vie est ses principes.

L’assurance vie et ses grands principes

L’assurance vie est une garantie, un système de placement financier choisit par un souscripteur. Il a pour objectif d’épargner de l’argent et de le transmettre à un bénéficiaire suite à un évènement ou à une date donnée. Cette assurance tient compte des cas de décès ou de vie du souscripteur. Elle est idéale pour mieux préparer sa retraite, exécuter un projet immobilier ou se constituer un capital à terme pour divers autres objectifs. Dans ce type de contrat, en cas de vie du souscripteur, il reste le bénéficiaire du montant épargné et des éventuels intérêts au terme du contrat. Selon les clauses du contrat, en cas de décès, le ou les bénéficiaires désignés profitent de montant de l’assurance vie du parent. Elle est aussi utilisée aujourd’hui comme outil pour mieux profiter des avantages fiscaux.

Il faut souligner qu’il existe une différence entre une assurance vie et celle de décès. Dans un contrat d’assurance décès, l’assureur s’engage à verser au bénéficiaire désigné par l’assuré une certaine somme à la mort de celui-ci. Il est une garantie pour répondre aux diverses attentes de sa famille en cas de décès. Généralement, il sert à payer les études des enfants, payer une lourde dette, etc.

Mieux comprendre l’assurance à travers son fonctionnement

Le fonctionnement d’une assurance vie se base sur deux grands volets. Le souscripteur peut opter pour des fonds en Euro. Ce type de contrat met le client en toute confiance par rapport à la garantie de son capital. Ni le capital ni le montant des intérêts acquis ne subiront de fluctuations. Le volet en unité de compte est à l’opposé du précédent, il n’offre pas une garantie du montant de son assurance. Son principe consiste à investir cette somme dans des SICAV, SCPI, SCI, FCP ou bien d’autres actifs financiers. Le capital subit ainsi les fluctuations du marché des actions, des immobiliers ou des obligations. Il faut noter que le taux d’intérêt (assurance vie taux 2020) de l’unité de compte est supérieur à celui de fond en euros, mais aussi avec un risque plus grand.